Fais la roue pour moi !

Publié le par Chloé&Wines

Il a fallu que je fasse la roue pour me fondre dans un décor haut en couleurs... Entre la bâtisse magnifique entourée de petites douves et le chai semblable à un dédale de pierre, de béton et de bois, j'ai été hypnotisée par les ocelles sublimes des gardiens des lieux. Il fallait se concentrer sur le vin et non sur les parades nuptiales des paons, telles de paisibles sentinelles se pavanant dans les allées ! Pour une fois que je pouvais être une déesse grecque (Héra bien sûr), j'aurais aimé rencontrer Dionysos et je pense l'avoir vu dans le fond de mon verre de Château Citran.      

 


 

"Les plus belles choses de ce monde sont les plus inutiles : par exemple les paons et les lys"

 

VINS-0598.JPG

 

Classé Cru Bourgeois depuis 1932, le Château Citran est l'une des plus vieilles propriétés du Médoc... Les premières traces concernant la seigneurie datent de 1235 grâce à son propriétaire: le Marquis de Donissan. Ses descendants resteront à la tête du domaine durant 600 ans mais le lieu deviendra un véritable vignoble structuré au XIXème siècle avec Monsieur Clauzel. De nombreuses familles se succéderont, toutes amoureuses du vin et qui essaieront de traverser l'histoire  malgré des temps parfois difficiles... Après 1945, la famille Miailhe reprend le domaine et le sort de la décadence (le domaine fait alors 5% de sa taille initiale). Puis en 1987 et ce durant 9 ans, la propriété se mettra à l'heure japonaise : les paons seront introduits dans la propriété à cette période et des investissements colossaux seront réalisés par le Groupe Touko Haus. En 1996, le Château Citran redevient français et rentre dans le giron de la fameuse famille Merlaut-Villars (Ginestet, Château Gruaud Larose... faisant partie du Groupe Taillan). 

Sur 90 hectares de graves, le Château Citran s'épanouit et va sûrement s'agrandir encore. Avec 58% de Cabernet Sauvignon et 42% de Merlot c'est un équilibre presque parfait que l'on tente d'atteindre... La dégustation nous dira si c'est le cas. En tous cas le Château est une dualité: une dualité de cépages mais aussi une dualité de terroir. En effet, une partie de la propriété est proche de Margaux, l'autre au cœur du Haut-Médoc à côté de la commune d'Avensan. 

 

VINS-0604.jpg

 

Les chais sont un vrai dédale:refaite il n'y a pas très longtemps, la première partie du chai est un long alignement de cuves inox. Les passerelles qui surplombent ces monstres thermorégulés nous ont permis de les apprécier. Le poste de pilotage du Maître de Chai ressemble à une cabine de tour de contrôle: tout est informatisé. Enfin les chais d'élevage tranchent avec le reste des installations: les petits photophores orientaux et la structure en bois nous ont transporté dans un autre univers situé bien plus au sud que Bordeaux. Nous avons ainsi pu faire la dégustation dans une salle spécialement aménagée donnant sur ce chai... L'expérience vaut d'être vécue car d'un côté l'on a les barriques et de l'autre une vue sur l'extérieur avec les paons paradant avec les premières roues de la saison...    

 

VINS-0611.jpg

 

Moulins de Citran, 2nd vin du Château Citran, Haut Médoc 2009 (58% Cabernet Sauvignon, 42% Merlot)

Très joli rubis clair et limpide. Le premier nez est fruité avec des notes de réglisse qui se fondent parfaitement à l'ensemble. C'est puissant et délicat. Le second nez amène la fraise, le cassis mais aussi le cacao... Gourmand. La bouche a une sucrosité sans sucre intéressante. Les fruits paraissent croquants, chauffés par le soleil et limite balsamique avec la réglisse et le chocolat. C'est un joli vin, propre, bien fait, sexy et envoûtant... Mais c'est un second vin ? Et bien, quelle promesse ! A boire aujourd'hui ou si vous avez la patience de ne pas ouvrir cette boîte de Pandore, attendez quelques années... Pas sûr que j'y parvienne ! 

 

- Château Citran, Cru Bourgeois, Haut Médoc (58% Cabernet Sauvignon, 42% Merlot)

Très beau rubis, intense et très brillant, la couleur est vraiment séduisante... Telle la pomme brillante dans Blanche-Neige... Sauf que là il n'y a pas une méchante sorcière mais un Maître de Chai fort sympathique qui nous a donné de son temps. Je l'en remercie. Le nez est aromatique, délicat et fruité sur la cerise et la framboise. Le second nez laisse échapper quelques notes boisées mais parfaitement fondues dans l'ensemble. Enfin la bouche, gourmande, puissance mais délicate... Subtils arômes de fruits telles la cerise, la framboise et le cassis en accord parfait avec des touches de vanille et de pain grillé. La finale est longue, jolie et fraîche... On peut même dire croquante et séduisante. C'est un vin qui mérite que l'on s'arrête cinq minutes pour l'apprécier à sa juste valeur... Une pépite ! 

 

 VINS-0621-copie-1.jpg

 


 

Château Citran

33480 Avensan

Tél : 05 56 58 21 01

info@citran.com

http://www.citran.com

Publié dans Médoc

Commenter cet article