Domaine de Labarthe

Publié le par Chloé&Wines

Le vignoble de Gaillac est situé dans le département du Tarn. C'est l'un des plus anciens de France. La vigne y était déjà cultivée par les romains. Au Moyen-Âge, les Bénédictins ont fondé l'Abbaye Saint Michel et ce sont eux qui ont créé la réputation des vins de Gaillac. 

L'AOC Gaillac date de 1938. Elle ne concernait alors que les vins blancs. En 1970, un décret élargit l'aire viticole : les rosés et les rouges rentrent alors dans l'AOC. 

Le vignoble de Gaillac s'étend sur 9000 hectares et bénéficie d'un micro climat océanique et méditerrannéen. 

 


 

"Maîtrise de la qualité, progrès technique et savoir-faire traditionnel"

 

IMG_0539.JPG

 

Le Domaine de Labarthe existe depuis le XVIème siècle. Perdu entre les vignes, j'ai tourné longtemps pour trouver cette perle située à 10km de Cordes. Les paysages sublimes nous rappellent que nous sommes dans le pays de Toulouse Lautrec. Le vignoble de Labarthe fait 68 hectares et c'est au coeur de l'exploitation que la bâtisse pour accueillir les visiteurs émerge. Quel espace de vente ! Outre les vins produits à la propriété, on peut également s'offrir des produits du terroir gaillacois. 

Voici la "petite dégustation" réalisée chez eux : l'accueil est absolument parfait et il faut tout de même appeler avant même si ce n'est pas obligatoire. 

 

- Fraîcheur Perlée, Gaillac blanc 2011 (Mauzac, Sauvignon et Loin de L'Oeil). 

Bel or clair avec des reflets verts. Beau nez fleuri avec des saveurs citronnées. Bouche ample et fraîche. Léger perlé agréable : ce vin est un vin d'été ! Minéralité présente et les arômes de citron sont confirmés. La longueur est intéressante. 

 

Compter 5,10 euros la bouteille. 

 

- Premières Côtes de Labarthe, Gaillac blanc 2010 (100% Mauzac). 

Nez très citronné et curieusement fumé. Ce vin a l'air très typé et gras. La bouche le confirme : c'est ample, gourmand et la finale beurrée laisse apparaître les fleurs, la poire et l'amande. 

 

Compter 5,20 euros la bouteille. 

 

- Cuvée L'Hermitage, Gaillac blanc 2011 (33% Mauzac, 33% Muscadelle et 33% Sauvignon).

Nez toasté sur la tartine beurrée accompagnée de flaveurs d'abricot. La bouche fait ressortir des fleurs blanches, sur le pot pourri... Le fumé est toujours présent dû à l'élevage en barriques et laisse transparaître la pêche et le citron. La finale beurrée est longue. J'ai trouvé cette finale très belle, chaude sur le miel et la tartine beurrée !

 

Compter 7,40 euros la bouteille. 

 

- Désirs de Labarthe, Gaillac rouge 2007 (80% Braucol et 20% Syrah). 

Nez très puissant sur les sous-bois et les fruits rouges. L'alcool est relativement présent...dommage. Par contre, surprise en bouche : le vin est plutôt léger et droit sur le cuir et la liqueur de framboise. Une touche de réglisse laisse la place à une finale longue et acidulée. Ce vin est prêt à être bu mais accompagné d'un plat à sa hauteur : gibiers ou fromages. 

 

Compter 7,90 euros la bouteille. 

 

- Cuvée Guillaume, Gaillac rouge 2010 (100% Braucol). 

Mention pour l'étiquette rouge et noire très esthétique. Nez fumé et boisé, on sent la puissance. La bouche est ronde et légèrement sucrée. Le boisé est toujours présent dû à un élevage d'un an en fût de chêne. La griotte accompagne le boisé ainsi qu'une légère pointe de poivron. La finale est toujours sur la puissance et le fruit. La fraîcheur ainsi que la minéralité font de ce vin une belle réussite. Le coing en toute fin prend le dessus. Un très beau vin encore jeune qui pourra être conservé 10 ans. 

 

Compter 8,60 euros la bouteille. 

 

- Méthode ancestrale Gaillacoise, Gaillac effervescent 2011 (100% Mauzac). 

La méthode ancestrale Gaillacoise est très particulière. Pour la petite histoire, il s'agit d'une refermentation en bouteille. On fait classiquement une première fermentation que l'on stoppe dès que l'on atteind 34gr de sucres résiduels. Le vin est alors mis en bouteille. 4 mois plus tard, une seconde fermentation a lieu et elle s'arrête à 12gr de sucres résiduels après dégorgeage. 

Le nez est sur la pomme verte. La bouche est fraîche et agréable. Très fruité, ce Gaillac effervescent est rond sur la pomme et la pêche. La finale est longue et gourmande. Une belle découverte. 

 

Compter 8,60 euros la bouteille. 

 

IMG_0544.JPG

 


 

Vous pouvez également lire l'article sur le cépage retrouvé Prunelart. Le Domaine de Labarthe fait une cuvée 100% Prunelart ! 

 

Domaine de Labarthe

Jean Albert & Fils

81150 Castanet

Tél : 05 63 56 80 14

labarthe@vinlabarthe.com

www.vinlabarthe.com

 

Publié dans Languedoc

Commenter cet article