Bulle Bulle

Publié le par Chloé&Wines

Il existe des moments, des instants que l'on souhaite immortaliser. Une bonne nouvelle! Une promotion! Une réussite! Une demande en mariage! Une naissance! Noël! Un anniversaire! Plein d'occasions pour déguster un vin pas comme les autres... Pour cela, quoi de mieux que des bulles ? 

S'il y a bien un vin que l'on considère au dessus des autres, c'est le Champagne... Le Champagne est au vin ce que la Haute Couture est à la mode... Les avis peuvent être partagés mais il n'empêche que ce vin s'est fait une place de choix dans le cœur des gourmets œnologues. Le Champagne est aussi l'un des seuls vins à faire travailler les 4 sens... Ce qui lui rajoute un charme non négligeable... Ainsi l'on s'extasie devant sa couleur dorée, on reste attentif face aux trains de bulles, on écoute avec passion le petit crépitement de ces dernières arrivant à la surface, on regarde la fine mousse se former tel un radeau... Puis on déguste ce vin si spécial au goût unique... Je vous invite à entrer dans le monde magnifique des bulles! 

 


 

"Le Champagne aide à l'émerveillement" George Sand

 

VINS-2109.JPG

 

A la Cour de Louis XIV, un certain "vin de bulles" fait des émules ! Le moine Dom Ruinart, originaire de la Champagne, voit cet engouement avec amusement et transmet ses impressions à son frère ainsi qu'à son neveu, négociants en draps. Vingt ans après la mort de son oncle, Nicolas Ruinart fonde en 1729 la première Maison de Champagne: la Maison Ruinart. La production est discrète dans les premiers temps: 170 bouteilles en 1730... Et augmente progressivement: 3000 bouteilles en 1731, 36000 bouteilles en 1761. Nicolas Ruinart abandonne alors son activité de drapier pour se consacrer uniquement à la vente de Champagne. Rentrée chez LVMH en 1963, c'est sans équivoque un gage de grande qualité. 

Le Chardonnay est la signature de Ruinart. Provenant de la Côte des Blancs et de la Montagne de Reims, ce cépage apporte fraîcheur en bouche, fraîcheur aromatique et délicatesse. Le vin de bulles pour parvenir à devenir Champagne doit alors reposer dans une cathédrale: les Crayères. A plus de 30 mètres de profondeur, la production s'autolyse ! Trois niveaux et 8 kms de galeries sont à parcourir pour découvrir le trésor qui s'y cache. Il faudra patienter 3 ans pour déguster un Champagne non millésimé et 9 à 10 ans pour un Dom Ruinart. 

La Maison vous propose bien sûr plusieurs types de Champagnes : R de Ruinart, Blanc de Blanc, Rosé, Millésime, Dom Ruinart et Dom Ruinart Rosé. 

 

Champagne-2125.jpg

 

Pour l'occasion, j'ai dégusté un R de Ruinart qui est considéré comme l'expression première du Champagne Ruinart. Bien sûr, je l'ai bu en bonne compagnie. J'ai gardé un fond pour faire une 'vraie' dégustation et voici ce que j'ai retenu...  

- R de Ruinart, L'expression première du Champagne Ruinart (40% Chardonnay, 50 à 55% Pinot Noir et 5 à 10% Pinot Meunier). 

D'un joli jaune pâle avec des reflets dorés, les trains de bulles sont nombreux et forment une mousse homogène à la surface. Le nez est fin et fruité avec des notes de poire et de fruits secs comme l'amande. Des touches de brioche s'ajoutent à des soupçons de fleurs blanches. La dégustation est fraîche, ronde et fruitée sur la pêche, la reine-claude et le brugnon. Les bulles sont agréables et apportent une belle structure et un bon équilibre. La finale reste fraîche et emplit bien la bouche. Un beau Champagne, classique avec ses arômes de brioche mais en même temps complexe. Bref un Champagne comme on l'aime. 

Compter 35 euros la bouteille environ. A boire chambré. 

 

Champagne-2121.jpg

 


 

Champagne Ruinart

4, rue des Crayères

51100 Reims

http://www.ruinart.com

Tél : 03 26 77 51 51

Publié dans Champagne

Commenter cet article