Générosité

Publié le par Chloé&Wines

Affiche de la Fête des Vendanges qui aura lieu les samedi 10 et dimanche 11 prochains à Ludon Médoc

Affiche de la Fête des Vendanges qui aura lieu les samedi 10 et dimanche 11 prochains à Ludon Médoc

Le 11 Septembre prochain aura lieu le salon des vins de Ludon Médoc, salon  organisé chaque année par Jérôme Juhet (maître de chai du Château Pédesclaux) et Dominique Garcia (ancien sommelier du Château Mouton Rothschild) afin de promouvoir leur région du Médoc. Plusieurs viticulteurs sont invités à parler de leurs vins et à les faire déguster. Des producteurs seront aussi présents pour mettre les produits du terroir en avant.  A cette occasion, je suis allée visiter un cru bourgeois dans le Haut Médoc : entre campagne chic, amour du terroir et passion du vin, focus sur le Château Hourtin-Ducasse qui est synonyme de générosité.

 

« Le vin est le miroir de l’homme »

Le Château et ses panneaux photovoltaïques

Le Château et ses panneaux photovoltaïques

Ce n’est pas une propriété sur la route des Châteaux alors il vous faudra peut-être un GPS même si le château est très bien indiqué. Et cela vaut le détour car à vol d’oiseau il se trouve entre Latour et Lafite Rothschild ce qui laisse à penser que le terroir a quelque chose d’exceptionnel. On arrive par un chemin en terre au milieu des vignes, un portail trône en signe de bienvenue. Dès que l’on pénètre dans l’enceinte du Château, la charmante et souriante propriétaire des lieux, Marie-Noëlle Marengo, vous accueille : cette hôtesse passionnée vous fera découvrir son univers. Car oui, le Château Hourtin-Ducasse est son bébé. Avec son mari, ils ont acheté le château en 1976 puis il y a 10 ans ils ont décidé de quitter définitivement la frénésie parisienne et leurs métiers stables d’ingénieurs pour venir s’installer à la propriété

La presse et une partie du cuvier

La presse et une partie du cuvier

Sur 25 hectares que compte le château, 18 sont en production et le tout en agriculture de conservation : les richesses de la terre valent toutes les richesses du monde ! Les propriétaires s’inspirent des agricultures bios et biodynamiques pour en tirer le meilleur. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils n’ont pas de label : pour la liberté de choisir et pas seulement pour faire joli sur le papier. Quand je suis arrivée, j’ai été frappée de voir autant de panneaux voltaïques sur le toit ! Je n’ai donc pas été étonnée d’apprendre que la certification HVE (Haute Valeur Environnementale) était en préparation. Depuis 20 ans en agriculture de conservation avec de nouveaux essais chaque année ils n’ont pas produit de Château Hourtin-Ducasse 2012. Le millésime ne les a pas épargné et les produits ‘nature’ ont mis du temps à réagir, c’est un choix – douloureux parfois. 

Il y a une certaine poésie au Château : le respect de la nature et du consommateur est une vraie préoccupation. On veut que celui qui ouvre la bouteille soit heureux comme celui qui vient visiter. C’est une histoire de générosité. J’ai même appris que les propriétaires sont les heureux parents de 7 enfants ce qui peut expliquer pourquoi le développement durable les concerne autant. Ils roulent même en hybride ! Le Château tente aussi des expériences sympathiques : ils possèdent 25 nichoirs pour les chauves-souris et les mésanges bleues. C’est un détail mais c’est important pour l’écosystème. 

Le chai à barriques

Le chai à barriques

En ce qui concerne la vinification, les vendanges à la main sont privilégiées mais en fonction du temps, la machine peut être utilisée. Les raisins sont ensuite triés avant que la fermentation alcoolique soit réalisée. Mais là, innovation ! 50% de la FA est conduite en cuve inox classique et l’autre moitié en barriques depuis 2013. Les tonneaux sont mis debout et ouverts permettant ainsi de les piger à la main (dans les cuves on préfère les remontages). C’est ce qu’on appelle la vinification intégrale en barrique : cela permet un mariage du bois et du vin plus harmonieux. Le vin issu de ce type de vinification se veut plus ample, plus complexe avec des tannins fondus, un boisé parfaitement intégré et une finale douce. Puis, la fermentation malolactique et l’élevage sont fait naturellement en barriques mais le pourcentage de barriques neuves évolue en fonction du millésime et sachant qu’une partie de la FA est produite en barriques, le pourcentage de barriques neuves a diminué depuis 2013 (on peut même apercevoir des barriques bourguignonnes dans le lot). Enfin, l’assemblage est réalisé au début de l’élevage : 12 à 16 échantillons vont être assemblés à l’aveugle. Pour vous donner une idée, le château produit entre 25 et 35 Hl/hectare. Château Hourtin-Ducasse a son caractère et chaque année il doit être respecté : la nature doit se retrouver dans la bouteille. 

Les vins

Les vins

Le Château Hourtin-Ducasse ne produit que deux vins : le Château Hourtin-Ducasse, les jus restant après l’assemblage à l’aveugle étant vendus sans nom ni marque au négoce et les Roses de Marie. Madame adore le rosé, alors Monsieur a laissé son épouse « s’amuser » et aujourd’hui elle propose Les Roses de Marie sur le style des rosés de Provence à dominante de Cabernet Franc. Les étiquettes du Château sont aussi très originales : il existe une inscription en braille depuis 2010 pour le rouge et depuis 2012 pour le rosé. La propriété veut faciliter l’accès au vin à tout le monde, à l’instar de la maison de vins Chapoutier sensible au handicap de la cécité. J’avais parlé de générosité il me semble…

En tous cas, la porte vous est grande ouverte… J’ai été très étonnée de l’offre œnotouristique du Château toujours porté sur la générosité : qualité, gourmandise et chaleur sont au rendez-vous. Il existe 3 offres en tout : vous pouvez passer à l’improviste au Château (gratuit), vous pouvez prendre rendez-vous également gratuitement (ce qui est toujours plus agréable pour les propriétés) et enfin vous pouvez tester la visite saveur à 5 euros par personne (vous dégusterez en plus le vin primeur). Alors, n’hésitez pas ! 

La salle de dégustation dans le chai à barriques : ambiance campagne chic !

La salle de dégustation dans le chai à barriques : ambiance campagne chic !

Château Hourtin-Ducasse 2011 (74% Cabernet Sauvignon, 17% Merlot, 8% Cabernet Franc et 1% Petit Verdot) – 12,5% d’alcool : ce millésime a une particularité et c’est son fort pourcentage de cabernet franc. La robe est rubis et le premier nez est fruité avec de la mûre et des framboises. Il y a aussi un côté épicé apporté par les 32% de barriques neuves. Le second nez s’ouvre sur une belle minéralité avec des fruits frais. La bouche est tendue, tannique mais fraiche. Les fruits apparaissent avec de la cerise et des mûres croquantes. On sent le fondu de la barrique et toujours une minéralité.

Château Hourtin-Ducasse 2008 (62% Cabernet Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet Franc et 3% Petit Verdot) – 12,5% d’alcool : ce millésime 2008 correspond plus à un vin de repas avec ses 60% de barriques neuves. Le premier nez est puissant avec des notes de cuir frais et noble, il y a quelque chose d’animal avec un mariage fruité sur la cerise. Le second nez après ouverture est plus complexe. On sent la présence de la barrique avec du toast et du poivre : c’est épicé. La bouche est fraiche avec des petits fruits frais et toujours ce poivre. Les tannins sont souples et la finale est jolie. Je pense que le vin peut encore attendre quelques années avant d’être dégusté à son potentiel maximum.

Château Hourtin-Ducasse 2013 (76% Cabernet Sauvignon, 20% Merlot, 2% Cabernet Franc et 2% Petit Verdot) – 12,5% d’alcool : le vin est d’un très beau violine. Le premier nez est puissant sur le fruit et la vanille. Il faut savoir que ce millésime ‘difficile’ a connu en partie la vinification intégrale ce qui explique les 24% de barriques neuves. Le second nez est plus floral avec des touches de violette. C’est rond et délicat avec de la cerise. La bouche est fraiche et fruitée sur un toasté agréable, des notes de mûre et de framboise. Lors de la dégustation il y avait un fromage truffé : j’ai cru tomber de ma chaise tellement l’accord était délicieux ! Millésimé 2013 compliqué, à Hourtin-Ducasse c’est réussi.

Les souriants propriétaires

Les souriants propriétaires

- Les Roses de Marie 2015 (62% Cabernet Franc et 38% Cabernet Sauvignon) – 12,5% d’alcool : La couleur est rosée, délicate et légèrement orangée. Le premier nez est puissant et aromatique sur le pamplemousse, l’abricot frais. Le second nez après ouverture laisse apparaître de la vivacité et de la fraicheur avec des notes de raisins blancs et de rose jaune. C’est un rosé charmeur. La bouche est fraîche sur les fruits noirs comme la mûre. La finale est longue avec une touche d’acidité citronnée. C’est un rosé parfait sur le melon et la pastèque qui m’étaient proposés avec la dégustation. Mais vous pouvez pousser le vice plus loin avec une grillade de poisson ou une viande blanche comme le lapin.

Dégustation !

Dégustation !

Mention spéciale à Marc Quertinier, l’œnologue de la propriété, qui réalise des vins souples et amples avec des degrés alcooliques fort raisonnables pour la région. 

 

S.C. des Vignobles Marengo père & fils

BP 89

33250 Pauillac

Tél : 05 56 59 56 92

contact@hourtin-ducasse.com

www.hourtin-ducasse.com 

Retrouvez le Château sur Facebook, Twitter, Instagram, Wechat et Pinterest ! 

Petit focus sur le brail des étiquettes du Château Hourtin-Ducasse

Petit focus sur le brail des étiquettes du Château Hourtin-Ducasse

Publié dans bordeaux

Commenter cet article